Primaderm

la peau

Nous sommes protégés des agressions de notre environnement par notre peau. Elle est composée de trois parties :
- L'hypoderme en profondeur
- Le derme
- L'épiderme qui se termine en surface

Cette dernière couche rassemble la grande partie des propriétés protectrices et se termine par la couche cornée qui est un amoncellement de peau morte.

L'épiderme

L'épiderme est une "machine biologique" à produire des cellules protectrices. Sa base est constitué de la couche basale composé de cellule qui se divise en permanence.

Une cellule mère produit une fille de première génération, puis une deuxième, puis une troisième... Nous assistons à une "marée montante" de cellules que l'on nomme des kératinocytes. Au fur et à mesure de leur ascension, les kératinocytes produisent des substances qui participeront à la protection cutanée.

En fin de leur ascension ils synthétisent la kératine. Cette protéine possède de grande propriétée protectrice.

Ils terminent leur cycle de vie en produisant des colles qu'ils rejettent autour d'eux. À leurs morts nous observons des cellules planes composées de membranes épaisses, chargées en filaments de kératine et entouré d'un ciment qui agglomère l'ensemble des cellules mortes pour former la couche cornée.

Le ciment intercellulaire va progressivement s'altérer et les cellules mortes quitteront notre corps.
On appelle cette étape la desquamation.

Ce processus, qui abouti à la production de cellule cornée, s'appelle le cycle de kératinisation. Il se réalise de manière optimale en 3 à 4 semaines. La couche cornée ainsi constituée protège l'ensemble des cellules vivantes des agressions. "La mort protège la vie"

La fragilisation cutanée

Tout ce qui altère la couche cornée provoque une fragilisation cutanée qui peut aboutir à une dermite qui est une inflammation de la peau.

Si nous perdons une grande partie de notre couche cornée, en réaction les kératinocytes vivants en surface vont se "suicider" pour protéger. La couche basale va multiplier les divisions cellulaires pour compenser. On observe une accélération du rythme du cycle de kératinisation qui peut se réaliser en moins d'une semaine.

Le temps étant fortement réduit provoque une altétation de la qualité des matières protectrices produitent par les cellules. Le pouvoir protecteur de la peau étant moindre, elle est plus réactive aux agressions.

Un cycle infernal peut s'installer qui provoque une "surchauffe" du processus qui se matérialise par l’inflammation et des sensations de douleur cutanée.

"La dermite d'usure est la cause de nombreuse pathologie"

L'usure de l'épiderme est le fruit d'agressions de natures diverses. Elles peuvent être d'origine chimique, physique (frottement, poussière, fibre de verre, soleil,...), biologique (champignon, bactérie...). Elles sont quelquefois unique mais plus souvent de causes multiples (frottement + champignon, frottement + détergent...).

Une peau agressée a une couche cornée fortement altérée. Les capacités protectrice naturelle sont diminuées par cette usure. Elle est hautement réactive aux variations environnementales.

Utiliser PRIMADERM® permet de protéger et renforcer l'épiderme ce qui contribue à une réalisation complète du cycle de régénération.

Qui sommes-nous ?

paiement securisé